Toutes les bouteilles de vins ont une forme différente ? En quel honneur ? Chacun le fait comme il le souhaite ? Le Bon Gustave va tout vous expliquer.

bouteilles-de-vin_sémiologie_sémiosine

image : www.sémiosine.com

La forme d’une bouteille c’est un peu l’identité d’une appellation ou d’une région, chaque région possède sa forme. Mais vous pensez que la forme d’une bouteille de Bordeaux sera obligatoirement de cette région ? Eh bien non… Encore compliqué tout ça ? Pas tant que ça.

Il y a deux sortes de bouteilles, soit réglementaires soit non réglementaires.

Les bouteilles non réglementaires :

Ce sont les bouteilles qui sont représentatives d’une région mais qui ne sont pas obligatoirement réservées à cette région. Par exemple, la bordelaise est très utilisée dans le monde entier. Il existe aussi la Bourguignonne, la Bordelaise, la Rhodanienne, la Ligérienne et la Provençale.

Les bouteilles réglementaires :

Certaines sont soumises à des réglementations, pas si facile d’être une bouteille ! Trois sont réglementées.

bouteille d'alsaceLa Flûte alsacienne est réservée pour les vins issus d’Alsace. Elle très reconnaissable par sa longue taille, c’est la plus grande de toutes et elle est très fine. (Elle aime qu’on la remarque !)

image : www.labivin.net

 

La Muscadet de Lie, peu connue, est réservée seulement à l’AOC Muscadet de Lie. Elle a au-demuscadet de liessus des épaules (partie de la bouteille qui commence à s’évaser, à partir du goulot) une vague en relief. La mention « sur lie » signifie que le vin a était  vinifié différemment selon un cahier des charges.

image : www.lechaideladour.com

 

 

 

 

bouteille clavelinLa Clavelin est utilisée uniquement pour les vins jaunes du Jura. Et comme elle ne veut pas être comme les autres, sa contenance est de 62cL. Pourquoi ? Parce que le vin jaune est une des rares appellations à ne pas régulièrement ré-emplir les fûts dans lesquels le vin s’est évaporé. Au bout de 6 ans réglementaires, il ne reste que 62cL de vin par litre de vin initial. Cette différence s’appelle « La part des anges ».

image : www.labivin.net

 

 

« Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse »

Alfred Musset

LHB_logo_BD

%d blogueurs aiment cette page :