En Bourgogne, qu’appelle-t-on premier cru, grand cru ? Quelle est la différence ? Qu’est-ce que cela représente ?

Le Bon Gustave vous éclaire sur ces dénominations qui peuvent sembler bien compliquées

L’AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) d’un vin définit l’endroit géographique où se situe la vigne, les règles de cultures à respecter telles que le nombres de pieds de vignes plantés à l’hectare ainsi que l’espacement entre les rangs, la taille de la vigne,…

L’AOC Bourguignon est composé d’appellations : régionales, sous régionales, départementales, communales, 1er Cru et Grand Cru.

En Bourgogne

La côte est découpée en différentes AOC .

 

On trouvera en bas les AOC régionales : les vins d’appellation Bourgogne. Les appellations communales correspondent au nom du village où se situe la parcelle. Par exemple, Pommard, Meursault, Chassagne-Montrachet, Nuits-Saint-Georges, Gevrey-Chambertin…

Les 1er et Grand cru, sont produits sur les parcelles les mieux exposées au soleil, ayant un sol et une pente propice.

En Bourgogne spécifiquement, les parcelles, fortes d’une délimitation précise, de leur histoire et des conditions météorologiques sont appelées « Climat ». Chaque vin issu de son  « Climat » aura un goût unique, il en existe plus de 1000 dans la région. Ce sont ces climats qui ont été élus au patrimoine mondial de l’Unesco en 2015.

Lorsque vous voyez « Clos » écrit sur l’étiquette, c’est simplement une parcelle (un « climat ») entourée de murs.

 

Il faut savoir qu’en Bourgogne les noms des climats sont pour la plupart issus du Moyen-Âge. Ils racontent l’origine, l’histoire, l’exposition de la parcelle,… Les clos eux prouvent l’importance économique des moines, seigneurs, des évêques : Clos de Vougeot, Clos de Bèze, …

 

Comment lire l’étiquette d’un vin de Bourgogne ?

 

Dans le cas de l’appellation village

Sur l’étiquette, le nom du village est écrit et quelques fois le nom du « climat » d’où est issu la vigne peut être spécifiée.

Dans le cas du 1er Cru

Sur la bouteille le nom de la commune (Volnay) est toujours suivi par le nom de la parcelle : Les Santenots et « premier cru » est toujours précisé.

étiquette vin

www.vincentgirardin.com

 

Dans le cas Grand Cru

Cette fois, le nom du climat prend la place du nom du village sur l’étiquette : Chevalier-Montrachet, Corton-Charlemagne, Romanée-Saint-Vivant. Il existe seulement 33 Grand Crus en Bourgogne.

étiquette vin

www.vins-de-bourgogne.com

 

Qu’en est t’il des autres régions ?

  • L’Alsace possède 51 grands crus, qui ont été définis entre 1975 et 2007, ils correspondent à des terroirs délimités et doivent être issus de 4 cépages : le Riesling, le Muscat, le Pinot Gris et le Gewurztraminer
  • A Bordeaux, seule la commune de Saint Emilion a le droit d’écrire Grand Cru sur ses étiquettes. Il en existe trois : Saint-Emilion Grand Cru Classé, Saint-Emilion Premier Grand Cru Classé, Saint-Emilion Premier Grand Cru Classé A
  • En Languedoc, seul le Banyuls peut avoir l’appellation Grand Cru s’il a été produit sur l’une des 4 communes : Collioure, Port-Vendres, Banyuls-sur-Mer et Cerbère. Il doit obligatoirement vieillir en fût pour une durée minimum de 30 mois.
  • Le Champagne : 17 communes sont classées en Grand Cru.

 

“Le cépage est le prénom, le terroir est le nom de famille.”
(Léonard Humbrecht)

Le bon gustave

%d blogueurs aiment cette page :