source : Pixabey

Origine

Le vin de glace est un vin liquoreux produit avec des raisins passerillés préalablement conservés grâce à des températures négatives.

« Passerillés » signifie vendanger à la main en choisissant tous les grains (un par un) pour une sélection et une qualité optimales.

Les débuts du vin de glace sont très récents ! Eh oui ! Cette nouvelle technique viticole a vu le jour en 1990. Demandant un climat et des températures bien particuliers, très peu de régions du monde sont susceptibles de produire ce type de vins.

Explication

Comme son nom l’indique, les vins de glace sont produits « dans la glace ». Les régions qui en produisent, regroupent alors deux conditions obligatoires pour la production de ce type de vin.

Dans un premier temps, il ne doit pas faire « trop » froid pour que les pieds de vignes puissent pousser. En effet, si les températures sont trop basses toute l’année, les pieds de vigne gèlent et meurent. En période hivernale, au Québec par exemple, les vignerons recouvrent les pieds avec de la terre pour les préserver du froid.

Dans un second temps, un vin peut s’appeler « vin de glace » si la récolte et le pressage des raisins se font lorsque la température est inférieure à 7 degrés Celsius.

Pourquoi cette température ? Au-dessous de 7 degrés Celsius, l’eau à l’intérieur des raisins se transforme en glace et lorsque les raisins sont pressés à cette température, seul le jus concentré coulera dans le pressoir et non l’eau. On évite ainsi toute dilution du jus.

Technique de production

Comme dans toute production viticole, le vigneron travaille tout au long de l’année dans ses vignes. Cependant, les vignes ne sont taillées qu’une fois dans l’année pendant le mois de Mars.

Les vendanges se font à la main. Les raisins sont ensuite installés dans des filets, accrochés au-dessus des pieds de vignes. Ainsi, les grappes seront conservées par le froid naturel en dessous de 7 degrés Celsius.

La récolte définitive se passe entre le 15 décembre et le 15 janvier. Pendant ce temps de latence, les raisins se concentrent en sucre et ils perdent leur excédent d’eau.

Le pressurage en dessous de 7 degré Celsius puis les vignerons placent le jus en tonneau ou en cuve pour l’élevage du vin.

Avenir ?

Le vin de glace est un produit cher, à produire comme à vendre. Mais ce nouveau type de vin amène de la notoriété à des régions peu reconnues dans le monde de la viticulture. Aujourd’hui, la région du Québec est la plus reconnue pour son vin de glace et n’a pas fini de faire parler d’elle !

LHB_logo_BD

%d blogueurs aiment cette page :