Lutter contre l’oxydation

Une soirée entre amis écourtée, un long repas de famille, un apéritif improvisé entre collègues… Autant d’occasions pour déguster de (très) nombreux vins, et ne pas terminer les bouteilles qui restent alors « en vidange » [toujours pas de mariage avant la fin de l’année…] !

Que faire de ces vins qui vont s’oxyder ?
Le Bon Gustave vous dévoile quelques précieux conseils et des petites astuces pour ne pas les gaspiller !

Rappelons que le vin évolue au contact de l’air (lisez notre article sur l’oxydation !). Une oxydation maîtrisée est parfois bénéfique pendant la vinification et la conservation car elle change les qualités du vin. Mais une fois votre bouteille ouverte, le contact avec l’oxygène provoque la dégradation de ses arômes. C’est cette dernière étape qu’on cherche à éviter à tout prix !

Des astuces pour vous faciliter la tâche

Quelques astuces et des petits gadgets vous aideront à conserver vos bouteilles entamées pendant 3 à 5 jours supplémentaires !

Réutiliser le bouchon d’origine à l’envers : mauvaise idée ! Celui-ci ne protège pas efficacement le vin de son milieu extérieur. Et entre temps, le bouchon a pu être en contact avec des éléments indésirables et incompatibles avec votre vin… Préférez-lui des gadgets spécifiques qui vous aideront à conserver votre vin.

Transvasez votre vin dans un contenant plus petit que vous reboucherez ensuite ! Cette méthode est sûre car elle permet de limiter le contact avec l’oxygène. Elle est aussi très économique, même s’il est parfois compliqué de disposer des contenants adaptés.

Côté vins effervescents, nous allons vous décevoir mais le coup de la cuillère ne fonctionne pas… Optez plutôt pour un bouchon adapté qui permettent aux bulles de ne pas s’échapper de leur bouteille !

Gadget étonnant : le ballon Air Cork, que vous devez glisser dans la bouteille jusqu’à la surface du vin et que vous pouvez gonfler à l’aide d’une pompe en forme de grappe située à l’extérieur ! Ceci permet de créer un joint étanche entre le ballon et les parois internes de la bouteille. Le risque d’oxydation est donc minimisé tout en vous permettant de transporter votre boisson… Pratique et économique (comptez seulement une vingtaine d’euros) !
Vous pouvez aussi opter pour des gadgets plus classiques. Vous pouvez par exemple trouver de simples bouchons reliés à une pompe permettant de faire un vide d’air à l’intérieur de la bouteille.

Et sinon…

…Cuisinez les restes : avec un bon bœuf bourguignon, une sauce marchand de vin (des échalotes déglacées au vin rouge) ou encore des poires pochées servies au dessert. Vous réglerez le problème tout en vous faisant plaisir !

 

LHB_logo_BD

%d blogueurs aiment cette page :