Le Bon Gustave vous présente la règle des 3 R pour minimiser l’impact environnemental de vos achats de vin (et de verre !). On vous rassure, la solution n’est pas de moins en consommer !

Etape 1 : abandonnez le verre petit a petit…

Rappelons que chez les fabricants de bouteilles, le verre fait toujours l’unanimité car il reste le matériau traditionnel qui serait le plus approprié pour la conservation du vin. Cependant, d’autres matériaux sont de plus en plus utilisés à cet effet. Vous pouvez donc trouver des bouteilles PET (plastique recyclable) ou même des briques en carton recyclable (comme pour le jus de raisin…).

Utilisez aussi des bag in box ou ‘BIBs’ : des poches hermétiques en plastique contenues dans des cartons, très utiles lorsque vous consommez un vin en grande quantité. Choisissez-les aussi pour une consommation régulière de vos vins préférés (dénichés par Le Bon Gustave ?) ! En effet, en plus de faire des économies d’emballage, vous pourrez conserver vos doux breuvages de manière optimale !

Etape 2 : offrez une deuxième vie a vos bouteilles

Faites plus avec moins ! Une fois vos bouteilles vides, pourquoi s’en débarrasser ? Elles peuvent se révéler bien plus utiles que vous ne le pensez.

Réutilisez vos contenants ! Chez ‘Jean Bouteille’, une startup française implantée localement (pour le moment), vous pouvez acheter vos liquides en vrac. Des bouteilles sont fournies sur place et vous pouvez apporter les vôtres pour les faire nettoyer. De nombreuses épiceries de ce genre existent un peu partout, il suffit de se renseigner. Désormais, vous n’achèterez donc plus seulement une bouteille de vin mais aussi sa fonctionnalité car vous pourrez la réutiliser ! Bref, vous consommerez utile.

Parlez également de ce problème à vos vignerons favoris : certains permettent à leurs clients de leur retourner les bouteilles vides. Ces vignerons les réutilisent ensuite eux-mêmes ou bien les revendent à d’autres producteurs locaux, de jus de fruits par exemple, pour de prochains embouteillages !

Enfin, si vous le désirez, laissez parler votre imagination… Inventez des usages improbables pour votre verre ! Fabriquez par exemple de jolis vases afin de décorer votre intérieur.
Pour cela, enflammez un fil de coton imbibé d’alcool. Puis, disposez-le à la hauteur de la bouteille que vous souhaitez conserver. Enfin, plongez-la dans de l’eau glacée (un peu technique, mais pas impossible !). Installez une guirlande électrique à l’intérieur et hop ! vous les transformerez en lampe de chevets… Il fallait y penser !

Dernière étape : recyclez 

Pas d’explication interminable sur le recyclage du verre… Mais sachez simplement que si celui-ci se recycle indéfiniment, il met aussi plusieurs millénaires à se décomposer.

Pensez à bien trier vos déchets en verre avant de le recycler ! En effet, tous les types de verre ne sont pas recyclables, notamment ceux de vos verres (qui l’eut cru) ou de vos plats en pyrex. Vos bouteilles de vin ne pourront donc pas être re-transformées à 100% (en verre, en briques, en sable…) si vous ne faites pas attention. Cela permet de minimiser la pollution de l’air et des eaux due à la production de ce matériau, que du positif !

Vous réduisez ainsi significativement votre empreinte écologique, en vous faisant toujours plaisir… N’attendez plus pour vous mettre au vert (pas au verre) !

 

LHB_logo_BD

%d blogueurs aiment cette page :