Connaissez-vous le vin chilien ?

La variété des climats, la richesse du sol et la diversité des régions font du Chili un producteur de vin de grande qualité.

Présentation du vignoble chilien  

Le vin fait partie intégrante de l’histoire et de la culture du Chili. Il a d’ailleurs été une véritable source d’inspiration pour des artistes et grands écrivains tel que Pablo Neruda.

Les premières vignes furent importées et plantées par les conquistadors espagnols au 16ème siècle. Ces vignobles se sont inspirés des domaines Bordelais au XIX siècle et des vignobles Californiens plus récemment. Bien que le Chili soit producteur de vin depuis plusieurs siècles, ce n’est qu’à partir des dernières décennies du XXème que les vins chiliens s’ouvrent aux marchés internationaux. En 2015, les principaux clients du Chili sont les Etats-Unis, la Chine, le Royaume-Uni et le Japon.

La production annuelle suffit pour assurer la consommation nationale. Les chiliens consomment en effet 17L par an/habitant tandis qu’en France, nous en consommons 42 L. Ils apprécient davantage les bières (3%) que les vins (2.75%). Par ailleurs, le vignoble Chilien était en 2015 le 9ème vignoble mondial. Sa superficie était de plus de 211.000 hectares soit une augmentation de plus de 40% en dix ans.

De plus, le Chili fait partie des régions épargnées par le phylloxera grâce aux conditions climatiques et aux quatre barrières naturelles : au nord se trouve le désert d’Atacama (désert le plus aride du monde), à l’est la Cordillère des Andes, au sud les glaciers Arctique et à l’ouest l’océan Pacifique.

C’est pourquoi, vous trouverez au Chili six régions viticoles s’étendant sur près de 1 200 km : Aconcagua – Casablanca – Maipo – Rappel – Maule – Bio Bio avec chacune des caractéristiques propres. La vallée de Maipo produit le fameux Cabernet Sauvignon chilien tandis que la vallée de Casablanca produit principalement des vins blancs issus de Chardonnay et de Sauvignon Blanc.

Un climat idéal

Le Chili bénéficie d’un climat méditerranéen tempéré, avec de fortes précipitations dans les mois d’hiver et une longue période de sécheresse débutant au printemps jusqu’à la fin de l’été. Par ailleurs, on observe une forte différence de température entre le jour et la nuit. Les températures peuvent atteindre plus de 30 degrés pendant la journée et baisser jusqu’à 15 degrés durant la nuit.

Les cépages emblématiques

Cabernet Sauvignon

Ce cépage est le plus cultivé au Chili. Il donne des vins très tanniques, colorés et structurés. En fonction des régions, les arômes se développent différemment. Dans la région de Maipo (située entre Santiago et l’océan Pacifique) on retrouvera des notes de cassis. La vallée de l’Aconcagua, située au nord de Santiago et proche de la Cordillère des Andes et de l’océan Pacifique, offrira des arômes très fruités.

Carménère

Le Carménère est un cépage originaire de Bordeaux, disparu après l’attaque du phylloxéra à la fin du 19ème siècle. Il a été retrouvé au Chili puisque des plants de vigne avaient été exportés par des colons au Chili. Considéré comme le cépage phare du Chili, sa production ne cesse de s’accroitre. On retrouvera des notes de poivron vert, de chocolat, de confiture de cerises et d’épices.

Pais

Historiquement, c’est le cépage le plus planté au Chili, importé par les colons espagnols des Iles Canaries afin de produire du vin de messe. Aujourd’hui, ce cépage est toujours cultivé dans la vallée de l’Itata.

 

Tamara Perez, l’équipe Le Bon Gustave

%d blogueurs aiment cette page :