Maintenant que Le Bon Gustave vous a livré de belles bouteilles, il va falloir songer à leur stockage et leur conservation. Vous êtes nombreux à vouloir vous offrir une cave à vin et à rester face à vos interrogations : nous sommes là pour y répondre ! Guillaume Gaydon, conseiller commercial chez EuroCave à Lyon, nous donne ses conseils de pro :

  • Cave de vieillissement ou cave de service ?

C’est la première question à vous poser. En effet, il existe deux types de caves : celles de vieillissement et celles dites de service. Il faudra vous demander quelle utilisation vous souhaitez en faire. Si vous êtes collectionneur et que vous voulez garder vos bouteilles dans un environnement propice à leur vieillissement, alors vous devrez vous tourner vers une cave de vieillissement (logique !). Au contraire, si vous voulez mettre vos vins à température idéale avant dégustation, il vous faut une cave de service!

Si vous attendez ces deux aspects, sachez qu’il existe des caves multi-usages. Elles permettent d’avoir des températures et des pourcentages d’humidité différents selon les compartiments. Attention cependant, ce type d’appareil est plus onéreux.

  • Quels critères prendre en compte ?

Si vous décidez de vous offrir une cave de vieillissement, sachez qu’elle doit respecter quelques critères pour que le vin vieillisse de manière optimale.

  • Il doit être à une température constante comprise entre 10 et 14°C. Idéalement, réglez votre cave pour qu’elle soit constamment à 12°C. La température doit également être homogène à l’intérieur de celle-ci.
  • Le degré d’hygrométrie (d’humidité) doit être compris entre 50 et 85%. Ceci permet de garder l’élasticité et l’étanchéité des bouchons.
  • Le vin doit être en permanence aéré par un système d’aération naturel, ceci permettant d’éviter les odeurs et les moisissures.
  • Il doit également être protégé de toute vibration, il faut donc veiller à choisir un modèle équipé d’un système anti-vibration.
  • Enfin, il doit être protégé de la lumière, soit par une porte pleine, soit par une vitre traitée anti-UV.
  • Où disposer sa cave ?

L’emplacement de votre cave doit être réfléchi avant son achat car il sera déterminant de certains critères. Si vous décidez de la mettre dans votre séjour ou votre cuisine, des critères esthétiques, de finition, entreront en compte. (Ceci augmentant le prix de votre équipement !).  En revanche, si vous décidez de la mettre dans votre garage ou cellier, alors il ne sera pas nécessaire de prendre un certain nombre d’options. Enfin, si vous refusez de laisser vos bouteilles loin de vous et que vous comptez installer votre cave dans votre chambre, attention au bruit !

  • Quelle capacité ?

Il existe des caves avec des contenances très diverses, il faut donc bien réfléchir à ce critère, selon vos besoins. Attention, les capacités sont souvent indiquées en bouteilles de Bordeaux traditionnelles, qui sont relativement petites. Par exemple, un équipement pouvant contenir 100 bouteilles de Bordeaux traditionnelles ne pourra en accueillir que 70 de Bourgogne. Ce phénomène peut être évité si vous choisissez un appareil équipé de clayettes standards et adaptables à toutes les bouteilles, ce que nous vous conseillons. En effet, vous serez déçus de voir que votre bouteille de Champagne ne rentre pas dans votre cave si ses clayettes n’y sont pas adaptées.

  • Quelle durée de vie ?

Vous vous demandez si votre investissement sera rentable sur la durée ? Sachez qu’une cave d’une marque spécialisée durera entre 25 et 30 ans, alors qu’une issue d’une grande chaîne ne durera qu’environ 5 à 10 ans.

  • Quelle consommation d’électricité ?

Théoriquement, une cave à vin ne consomme que peu d’électricité. Sa consommation dépend de son format, mais à titre d’exemple, pour 200 bouteilles, elle consommera environ 165 KW/h par an, ce qui représente environ 20 à 25€. Attention cependant à choisir une cave classée A voire A+.

 

Vous êtes désormais parés à choisir votre cave, et vous pourrez ainsi nous commander de plus en plus de vin !


%d blogueurs aiment cette page :